Partir en Erasmus à Saragosse, en Espagne : le guide pratique

guide pratique Espagne Saragosse étudiant programme Erasmus

Happy Sunday ! Ça y est, je suis de retour à Leicester, bien installée dans mon nouvel appartement, ma chambre est plus ou moins rangée, il ne me manque plus qu'à la décorer... La nouvelle année académique commence très bientôt pour moi - demain plus exactement - il était donc temps que je rédige cet article de guide pratique sur la vie d'étudiant Erasmus en Espagne. Il s'est fait désirer, puisque je suis rentrée il y a plus de trois mois maintenant ! Il me reste encore mon bilan personnel à écrire qui arrivera surement dans les prochaines semaines.

Lorsque je préparais mon propre départ en Erasmus en septembre dernier - déjà ! -, j'ai eu beaucoup de mal à trouver des infos sur l'expatriation en tant qu'étudiant Erasmus en Espagne et à Saragosse en particulier, surtout par rapport aux démarches administratives. Je me suis toujours tournée vers les blogs pour obtenir des informations, mais là, rien. C'est donc pour ça que j'ai décidé de rédiger ce guide pratique, qui je l'espère sera aussi exhaustif que possible, car j'aurai aimé avoir ce genre de billet à portée de main, ça m'aurait éviter certains moments de panique... J'espère aider l'étudiant.e perdu.e que j'étais il n'y a pas si longtemps !

J'ai volontairement laissé de côté certains sujets comme l'ouverture d'un compte en banque car ce n'est vraiment pas essentiel selon moi, encore moins si vous restez trois ou quatre mois seulement. J'ai personnellement utilisé mon compte bancaire français et ma carte visa pour payer en Espagne, nous avons la même monnaie donc pas de risques de frais bancaires lorsque vous payez par carte (sauf quand vous retirez de l'argent à un distributeur, certaines banques espagnoles peuvent vous prendre un ou deux euros de frais bancaires mais personnellement ça ne m'a jamais dérangé, et IberCaja par exemple ne le fait pas). Pareil pour l'achat d'une carte SIM espagnole, avec le changement de l'uniformisation des données à l'échelle européenne j'ai pu appeler mes parents restés en France et utiliser ma 4G sans aucun problème, en conservant mon forfait français.

Trêve de blabla, c'est parti pour cet article pavé !

Le guide pratique de l'étudiant Erasmus à Saragosse, en Espagne

Avant de rentrer dans le vif du sujet, à savoir la vie en Espagne, il faut bien y aller, en Espagne ! Il n'y a qu'un moyen de se rendre à Saragosse depuis une bonne partie de la France : en avion. On peut, au choix, prendre un avion depuis l'aéroport de Paris Beauvais jusqu'à l'aéroport de Saragosse, mais d'avril à octobre seulement ; sinon, il faut prendre un avion pour Madrid Barajas, prendre le métro jusqu'à la gare de Madrid Atocha et enfin prendre un train jusqu'à Saragosse - à peu près une heure trente de trajet.

Si vous habitez dans le sud-ouest, du côté de Pau, vous pouvez prendre un bus Flixbus depuis un quartier près de l'université jusqu'à la gare de Saragosse - trois heures de trajet environ ; et depuis Marseille, un train SNCF - il faut compter six heures de voyage - relie les deux grandes villes.
 

L'administratif

- Cette partie est obligatoire pour tous les étudiants étrangers dans toutes les villes d'Espagne, pas seulement les étudiants à Saragosse -

Tous les étudiants Erasmus qui prévoient de rester vivre trois mois ou plus sur le territoire espagnol doivent s'enregistrer auprès du Registro Central de Extranjeros (Registre Central des Étrangers) et obtenir un certificat attestant de leur droit à vivre sur le territoire, qui se présente sous la forme d'une petite carte en papier. Cela peut prendre trois à six mois selon la région où vous vivez, mieux vaut donc s'y prendre tôt si vous ne restez qu'un semestre où vous courrez le risque de n'obtenir cette carte qu'à la toute fin de votre séjour ! C'est également de cette manière que vous obtiendrez votre N.I.E (Número de identidad de extranjero) qui est utilisé pour les impôts et la sécurité sociale espagnole. C'est un numéro qui vous est attribué à vie, et donc bien utile si vous souhaitez vous installer en Espagne de manière permanente après vos études pour travailler.

Il est relativement simple, mais long comme je l'ai mentionné plus haut, d'obtenir ce certificat en tant qu'étudiant Erasmus. En gros, le processus implique deux rendez-vous avec des représentants du gouvernement, et une petite visite à la banque.

La première étape est l'obtention d'un rendez-vous avec la Oficina de Extranjeria (le Bureau des Étrangers). Le rendez-vous se prend en ligne, sur ce site. Il faut d'abord sélectionner la province dans laquelle vous habitez (Zaragoza pour Saragosse), puis choisir la démarche pour laquelle vous souhaitez obtenir un rendez-vous - dans le cas des étudiants Erasmus, il faut choisir : policia-certificados UE. Il faut ensuite emplir les champs obligatoires (veillez à cocher pasaporte comme preuve d'identité et non pas N.I.E ou D.N.I) puis choisir l'adresse du bureau auquel vous devez vous rendre. C'est là que ça se corse : il faut faire bien attention à choisir Oficina de Extranjeros et non pas Policia, car vous vous rendrez au commissariat de police dans un second temps, le premier rendez-vous doit se faire au bureau des étrangers. Il faut donc bien se renseigner pour connaître l'adresse du bureau pour ne pas se tromper. Dans le cas de Saragosse, il faut choisir Extranjeros, Calle Obispo Covarrubias. Vous choisissez ensuite vous-même le jour et l'heure qui vous convient pour un rendez-vous, en fonction des disponibilités. Par exemple, j'ai pris le mien fin octobre pour un rendez-vous début décembre.
Il faut apporter différents papiers à ce premier rendez-vous pour faire votre demande de certificat : votre passeport ainsi qu'une photocopie, l'attestation d'arrivée à l'université que vous a fourni (ou que vous avez fait signer) le bureau des relations internationales de l'université, et il vous faut également télécharger, imprimer et remplir en deux fois le certificat EX-18 que vous trouverez ici. Lorsque vous vous présentez au rendez-vous, un policier présent à la porte peut vous demander la raison de votre venue : précisez que c'est pour le certificat et s'il vous dit qu'il faut que vous vous présentiez au commissariat à la place, ne l'écoutez pas, il se trompe (c'est du vécu, croyez moi!).

Au terme de ce premier rendez-vous, vous serez fiché dans le système espagnol et on vous dira qu'une lettre vous sera envoyée contenant des informations dont vous aurez besoin pour le deuxième rendez-vous - notamment, le fameux N.I.E. Il peut y avoir jusqu'à deux mois d'attente, donc il suffit de prendre son mal en patience !

Une fois votre lettre reçue, la deuxième étape s'enclenche : il faut payer la tasa (taxe) pour pouvoir obtenir le certificat. Il faut remplir ce formulaire en ligne, et dans la liste des différents papiers qui sont proposés, il faudra cocher Certificado de registro de residente comunitario o Tarjeta de residencia de familiar de un ciudadano de la Unión sous Tarjetas de identidad de extranjeros (TIE) y certificados de registro de residentes comunitarios. Le montant de la taxe est calculé automatiquement ; enfin, en bas de la page, là où se trouve le montant, il faudra cocher en efectivo (en liquide). Une fois le formulaire rempli, il faut l'imprimer en deux fois et se rendre à la banque afin de payer la taxe. N'importe quelle banque pourra vous aider (j'avais personnellement choisi Ibercaja), il suffit de leur donner le montant de la taxe en liquide ainsi que les deux exemplaires du formulaire. En retour, ils vous donneront deux documents tamponnés qu'il faudra bien garder car vous en aurez besoin plus tard.

La taxe a été payée, arrive donc la troisième et dernière étape pour obtenir le certificat : un deuxième rendez-vous au terme duquel on vous délivrera le précieux papier. Pour cela, il faut retourner sur le site sur lequel vous avez pris le premier rendez-vous et refaire les mêmes démarches, seulement pour le bureau auquel vous devez vous rendre, il faut cette fois choisir Policia et non pas le bureau des étrangers. Pour ce rendez-vous là, il faut apporter votre passeport, la lettre que vous avez reçue après le premier rendez-vous, ainsi que les deux exemplaires délivrés par la banque et tamponnés. On vous prendra tous les papiers, et l'agent de police vous imprimera votre certificat et vous le donnera en main propres.

Et voilà, vous avez obtenu le précieux sésame !

Le logement

Il y a deux options pour se loger quand on est étudiant Erasmus : vivre dans un Colegio Mayor Universitario (CMU), autrement dit une résidence universitaire, ou bien louer une chambre dans un appartement.

La première option n'est possible que si vous restez pour l'entièreté de l'année scolaire car les demandes se font aux mois de juin/juillet précédents le début de l'année. A Saragosse même (il existe des campus dans deux autres villes) il est possible de se loger dans le CMU Pedro Cerbuna et le CMU Santa Isabel. C'est l'option que j'ai personnellement choisie, j'ai loué une chambre dans le CMU Santa Isabel. Sans rentrer dans les détails - c'est un sujet que je vais développer dans mon bilan personnel ! - cette option ne m'a pas convenu du tout. La chambre était décente, avec un lavabo, on partageait une salle de bain entre dix personnes (3 toilettes et 2 douches) et une cuisine pour 20 personnes - ce qui est beaucoup. La salle de bain comme la cuisine étaient nettoyés deux fois par jour du lundi au vendredi, et une fois le samedi. C'est une bonne option si vous ne souhaitez pas avoir à vous inquiéter du ménage et si vous voulez vous mélanger avec des locaux (nous n'étions que cinq étudiants Erasmus contre au moins 150 étudiants espagnols). Le loyer est plutôt peu cher (380€ charges comprises). Il existe aussi une résidence universitaire privée appelée Zaragoza Inn, et qui vient récemment de construire un nouvel édifice tout près du campus San Francisco, mais je ne sais pas du tout ce qu'il vaut !

La deuxième option est de louer un appartement. A Saragosse, il est très facile de trouver un logement une fois arrivé sur place - ce que je conseille, car en Espagne les arnaques au logement sont nombreuses, il vaut mieux visiter avant de s'engager. Les annonces sont nombreuses pour louer une chambre à l'année et même simplement au semestre, comme c'est le cas de nombreux Erasmus. C'est selon moi l'option à privilégier, car le prix est plus avantageux - le loyer en Espagne est beaucoup moins cher qu'en France, dépendamment du quartier et de la taille de l'appartement, on tourne autour de 150€ - 300€ par mois et par chambre, souvent avec charges comprises - et le choc culturel est moindre car on partage souvent l'appartement avec d'autres étudiants Erasmus. Il y a des sites dédiés aux étudiants comme par exemple RoomGo, les annonces sur le site de l'université de Saragosse, ou encore Zaragoza Flat Share.

Les transports

Saragosse est une très grande ville avec beaucoup de quartiers, mais très bien connectée en terme de réseaux de transports. Il y a énormément de bus qui sont très réguliers et relient tous les différents quartiers de la ville, ainsi qu'une ligne de tramway (tranvia) qui traverse tout le centre-ville. Les taxis forment également une part importante du trafic à Saragosse, car ils sont relativement peu chers - ils commencent à 2 ou 3 euros. S vous voulez visiter un peu l'Espagne et sortir de Saragosse, la gare principale est la Estacion Delicias, une grande gare qui va à peu près partout dans le nord de l'Espagne, et l'aéroport de Saragosse permet d'aller à Bucarest en Roumanie, à Londres, à Milan en Italie, à Bruxelles en Belgique ainsi que sur certaines îles espagnoles comme à Palma de Mallorca et Tenerife.

Faire ses courses

J'ai pensé que ce serait une bonne idée d'inclure une section sur les courses en supermarché espagnol, car si comme moi vous pensiez qu'ils seraient comme les supermarchés français, ça n'est vrai que dans une certaine mesure ! Les deux pays partagent quelques enseignes comme Carrefour et Auchan, et certaines sont propres à l'Espagne comme Mercadona. Cependant, les produits que l'on y trouve sont plutôt différents des supermarchés français, dû à la différence d'alimentation évidemment. Déjà, lorsque l'on rentre par l'entrée de la viande, vous avez une section à la coupe rien que pour le jambon serrano, avec une quinzaine de jambons accrochés au mur - je vous épargne les détails, mais en tant que végétarienne, c'était pas forcément une vue que j'ai adoré (et ne parlons pas de l'odeur). A côté de la viande, on trouve du pain : j'ai dû en acheter une fois et je n'ai pas répété l'expérience, il avait un goût abominable, et ce dans tous les supermarchés que j'ai pu essayer. Vous pouvez également trouver tout un rayon dédié aux caldo, aux bouillons en tout genre - les espagnols en utilisent beaucoup pour cuisiner, donc ils existent en briques toutes prêtes. A Carrefour par exemple, le rayon bio existe comme en France, et il existe un rayon dédié aux régimes alimentaires différent de l'omnivore où j'ai trouvé par exemple des protéines de soja et des laits végétaux. J'avoue que j'ai beaucoup fait mes courses en magasin bio tout simplement car ils étaient plus adaptés à mon alimentation mais si vous mangez de la viande et n'êtes pas trop difficile niveau alimentation, une enseigne classique fera parfaitement l'affaire.

Faire ses courses à Saragosse est plutôt simple : il y a beaucoup de supermarchés express et énormément d'épiceries de quartier, ce qui est super pour se procurer des fruits et légumes relativement pas chers. Il y a un grand Auchan près de Puerto Venecia (un grand centre commercial) desservi par des lignes de bus, ainsi que plusieurs Carrefour - si vous habitez près de l'université, les plus près sont le Carrefour près de la gare Delicias, et celui situé dans le quartier Actur à 20 minutes en tramway. Vous avez aussi un Lidl à environ dix minutes en bus de l'université.

Comme je l'ai mentionné, j'ai fait mes courses en magasin bio et j'ai préféré deux magasins qui se situent sur la grande avenue qu'est le Paseo de la Gran Via, desservie par la ligne de tramway : Super Ecologico, et La Natural. On pouvait y trouver des marques françaises comme Jardin Bio et des produits plus spécifiques à l'alimentation végéta*ienne comme des substituts de viande par exemple. Ce que je faisais, c'est que je faisais mes courses plutôt classiques chez Al Campo près de chez moi, et je complétais avec des produits chez un de ces deux magasins.


C'est donc tout pour mon guide pratique de l'étudiant Erasmus en Espagne ! J'espère qu'il aura pu être utile à certains. J'espère n'avoir rien oublier, mais les commentaires sont là si jamais vous pensez que j'ai oublié quelque chose d'important !

Êtes-vous déjà parti en Erasmus, ou prévu de partir ?

Commentaires